Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Autres lieux du patrimoine

Autres lieux du patrimoine

L’AITRE DE BRISGARET
L'aître de Brisgaret est un exemple rare de cimetière médiéval en France ayant conservé sa vocation d'origine. Exceptionnel par sa structure comportant une chapelle, une galerie et des représentations sculptées, il est classé au titre des monuments historiques depuis 1886.

galerie_de_l__a__tre_de_Brisgaret___cr__dit_ville_de_Montivilliers.JPGAu XVe siècle, le cimetière principal de Montivilliers est déplacé sur les hauteurs de la ville. Au siècle suivant s’y ajoute une galerie en charpente destinée à protéger la population lors des cérémonies religieuses. Surmontée d’un comble, elle sert également à recevoir les ossements recueillis lors des exhumations.

Outre la galerie en charpente à chevrons ferme, l’Aître de Brisgaret comporte une chapelle dédiée à Saint-Lazare abritant un retable représentant la résurrection de Lazare.
Aitre_de_Brisgaret_la_croix_gothique.JPG
Une élégante croix gothique du XVIe siècle s’élève au milieu de l’ancien charnier, mémoire des défunts et symbole du triomphe de Dieu.


Des sculptures de bois naissent des pigeâtres de la galerie, rassemblant des figurines de saints guérisseurs, des représentations des Arma Christi et des décors macabres.

Figure_du_Christ___a__tre_de_Brisgaret.JPGUn décor mural exceptionnel représente deux scènes : il s’agit, pour l’une, de la figure christique et  pour l’autre d’un char de la mort portée en triomphe.


La restauration de cet ensemble patrimonial devenue nécessaire, le chantier débute en novembre 2012 pour se terminer en juin 2014. Il est depuis ouvert tous les jours au public.

A découvrir sur le blog aitre de Brisgaret

 

LE TEMPLE PROTESTANTTemple_de_Montivilliers_en_Normandie.jpg
Le temple de Montivilliers est l'un des cinq temples construits par la communauté protestatnte avant la Révolution en France non concordataire toujours en service pour le culte.

Sa construction en pierre de taille remonte à 1787 ce qui en fait le plus vieux temple protestant situé au nord du Languedoc (hors Alsace et Moselle).

temple_vue_int__rieure___ville_de_Montivilliers.jpg

Seul temple restant en France bati en ovale il est également le seul à être construit sous le règne de Louis XVI en dehors de l'Alsace. Avec son fronton triangulaire et ses colonnes ioniques il est typique du style classique du XVIIIe siècle.

 

Inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, le temple fait actuellement l'objet d'une restauration comportant une phase de consolidation puis une phase de réfection de l'ensemble du bâtiment.

 

Hallettes_a_Montivilliers.JPGLES HALLETTES
Ces boutiques sont les vestiges encore vivants des échoppes médiévales, installées le long du mur d’enceinte de l’abbaye.

 

Elles étaient louées aux marchands qui pouvaient étaler leurs marchandises contre le versement du « droit d’étal » à l’abbaye.

 

LES REMPARTSRemparts_de_Montivilliers.JPG
Les derniers vestiges importants des remparts de la ville dont la construction date de 1350, sont situées rue Victor Hugo.

Après une période de prospérité et de développement, Montivilliers subit la Guerre de cent ans.

Particuliers et marchands renforcent les remparts mais la ville est tout de même occupée et saccagée par les Anglais à deux reprises entre 1415 et 1449.

Au XVIIe siècle, les remparts perdent leur usage d’origine et tombent peu à peu en ruine.

 

Hotel_Dieu_de_Montivilliers.JPGL’HÔTEL-DIEU
Le nom Hôtel-Dieu  signifie « la maison de Dieu ». Fondé en 1241, à l’initiative de l’abbesse Marguerite de Sargines, ce lieu a pour vocation de recevoir tous les jours les pauvres et les malades.

 

Aujourd’hui, le bâtiment principal, seul vestige de l’enclos de l’Hôtel-Dieu, accueille la Maison des arts regroupant en un même site les écoles municipales de musique, de danse et de théâtre.
 

Expo,concert, conférence ... Retrouvez tous les événements à l'affiche à l'Abbaye de Montivilliers, en Normandie.