Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Le logis de l'Abbesse

Le logis de l'Abbesse

logis_de_l__abbesse_avec_vue_clocher___Abbaye_de_Montivilliers___cr__dit_S._Gondoin.JPGAu XVIIIe siècle d’importants travaux sont nécessaires au maintien de l’édifice initial.

Au terme d’un examen précis, devant les murs lézardés, le très mauvais état de la charpente et des couvertures, la décision fut prise en janvier 1750 de le démolir et de le reconstruire. Seule, à l’est, la façade côté cloître fut préservée.


Les « appartements » des abbesses sont désormais plus spacieux, diverses pièces d’archives font état des matériaux et décors présents au XVIIIe siècle : « Couverture en forte carrée d’Angers sur dalle de chênes », la vaste salle du rez-de-chaussée (70m²) est composée de « lambris de bois de chênes assemblés à cadre et décorés de panneaux et de pilastres » et que « les sculptures d’ornement ont exigé les soins de deux artistes Messieurs Cannières de Rouen et Nicolas Dupuis de Paris ».
 

Tant de splendeurs méritaient assurément un meilleur sort que celui que l’histoire allait leur réserver : occupation intense pendant la période révolutionnaire, utilisation à des fins industrielles tout au long du XIXe siècle et enfin vente et dispersion, après 1920, des boiseries, des cheminées de style et autres trésors… 
 

Restauré de 1989 à 1994, ce bâtiment abrite aujourd’hui la Bibliothèque Municipale Condorcet.

marque_page_montivilliers.jpg Retrouvez la bibliothèque Municipale CONDORCET