Le comte de Montivilliers dans la littérature médiévale

Le comte de Montivilliers dans la littérature médiévale

mardi 28 avril 2020

Par Jean-Jacques VINCENSINI, professeur émérite de langue et littérature médiévales à l’Université François Rabelais de Tours et membre du CESR

Montivilliers n’est que peu présente dans la littérature médiévale. Il existe cependant deux œuvres:
Jehan de Saintré d’Antoine de la Sale (vers 1460) où son évocation relève du détail, et l’Escoufle de Jean Renart (début XIIIe siècle) dans lequel « Montiviliers » illustre des préoccupations politiques et imaginaires majeures pour la narration.
Que dit le roman de ce comté, quelles sont les caractéristiques de sa mise en scène ?
Le Pays de Caux nourrit l’imaginaire qui fonde le sens de ce récit. L’un des plus fameux romans du siècle de Philippe-Auguste a fait de Montivilliers le lieu idéalisé du pouvoir d’une lignée normande dont la mémoire n’est pas effacée.

Conférence organisée par le service Patrimoine culturel et Tourisme de la ville de Montivilliers en collaboration avec l’association Montivilliers Hier Aujourd’hui Demain

Tarif : 4€ – à régler sur place, par espèces ou chèque.
Renseignements et réservations
Service Patrimoine Culturel et Tourisme – 02 35 30 96 66 / contact@abbaye-montivilliers.fr

Visuel : scène de chasse avec oiseau de proie, plafond peint, Italie, XVe siècle / Crédits : Museo Civico Antonio Parazzi di Viadana